Aller au contenu principal
personnage

Qu’est-ce qu’un CAP ?

6 minutes
Publié le 10/09/2021 - Mis à jour le 15/09/2021
logo cidj info jeunesse

Les longues études ne sont pas faites pour vous. Vous avez envie d’apprendre un métier pour entrer rapidement dans la vie professionnelle. Vous souhaitez changer de voie professionnelle. Pourquoi ne pas passer un certificat d'aptitude professionnelle ?

C’est quoi le CAP ? On vous explique tout.

Le CAP : un diplôme entièrement rénové

Vous avez très envie de travailler avec les enfants ? Vous rêvez de devenir un grand chef ? Pourquoi ne pas tenter le CAP cuisine ou le CAP accompagnant éducatif petite enfance ?

Qu’est-ce que le CAP ? C’est un diplôme en 2 ans qui va vous permettre d’acquérir les qualifications professionnelles de base d’un métier. Il existe environ 200 spécialités dans les secteurs industriels, commerciaux ou encore les services. De quoi vous laisser un large choix ! En 2019, le CAP a été rénové pour mieux s’adapter aux besoins actuels. Les enseignements professionnels ont été revus pour répondre à l’évolution des métiers. Quant aux enseignements généraux, ils sont désormais en lien direct avec les activités professionnelles. Ainsi, le programme de mathématiques du CAP petite enfance aura pour but de vous rendre autonome dans la gestion administrative et comptable, compétence qui peut être demandée dans le métier d’assistante maternelle. Certains cours peuvent même être donnés en co-intervention avec un enseignant de la spécialité professionnelle. Les élèves voient alors toute leur utilité dans la pratique de leur futur métier. Enfin, le temps de préparation d’un CAP s’adapte désormais aux profils très variés des candidats qui souhaitent préparer ce diplôme.

Qui peut faire un CAP ?

Dorénavant, que vous ayez 16 ans, 30 ans ou même 50 ans, vous pouvez envisager de préparer un certificat d'aptitude professionnelle. Selon votre âge et vos diplômes, vous pourrez l’obtenir en 1 an, 2 ans ou 3 ans.

 

Préparer le CAP en un an 

  • Vous avez déjà validé une première ou une terminale générale, technologique ou professionnelle mais vous avez fait fausse route. En montrant votre motivation et en expliquant votre projet, vous pourrez changer d’orientation et partir sur le CAP de votre choix en 1 an.
  • Vous êtes diplômé voire même surdiplômé. Comme Thomas vous rêvez de quitter votre travail dans la finance et le marketing pour devenir boulanger ou électricien. « Je gagnais très bien ma vie mais je m’ennuyais. J’en avais assez de chercher des concepts marketing pour des produits qui ne me m'intéressaient pas vraiment… » explique-t-il. Comme lui, si vous êtes titulaire d’un diplôme supérieur, vous pouvez préparer votre CAP en seulement 1 an. 
  • Les élèves de 3e avec un bon dossier scolaire et un projet professionnel sérieux peuvent également demander à passer le CAP en 1 an. 

Les candidats qui font un CAP en 1 an sont exemptés des matières générales (français, mathématiques, histoire-géographie, sciences, langue, sport). Les jeunes de 3e auront, quant à eux, un parcours adapté.

 

Préparer le CAP en deux ans

Si dès la fin de 3e vous souhaitez vous orienter vers un CAP comme Adélaïde qui a opté pour le CAP esthétique cosmétique parfumerie, le parcours se fait en 2 ans. « J’ai toujours été passionnée par tout ce qui touche à la beauté et aux soins. Je n’étais pas mauvaise à l’école mais j’avais besoin d’être dans le concret », témoigne-t-elle.

 Dans le cas d’un CAP en 2 ans, 50 % du temps est consacré à des enseignements généraux (français, mathématiques, histoire-géographie, sciences…) et 50 % à des enseignements professionnels.

 

Préparer le CAP en 3 ans

Si vous êtes en difficulté scolaire à l'issue de la première année de CAP, vos enseignants peuvent vous proposer un parcours progressif et adapté à vos difficultés, réparti entre la 2e et la 3e année.

Comment choisir son CAP

Parmi plus de 200 CAP proposés en France, pas facile de faire son choix ! Voici nos conseils :

  • Commencez à réfléchir à vos choix d’orientation dès le premier trimestre de 3e
  • Cherchez un CAP qui correspond à vos goûts et à vos aptitudes. Ne faites pas un CAP par défaut. Vous risqueriez de le regretter et de ne pas aller au bout du cursus. 
  • Ne négligez pas vos résultats scolaires. Si vous faites le choix d’une filière très demandée, un bon dossier jouera en votre faveur.
  • Demandez conseil à votre professeur principal ou au conseiller d’orientation de votre école. Ils vous aideront à mieux définir votre projet professionnel.
  • Parlez-en aussi à votre famille. Ils vous connaissent bien, ils sauront vous aider dans votre choix d’orientation.
  • Renseignez-vous sur les débouchés. Tous les CAP ne bénéficient pas des mêmes opportunités d’emploi. Dans les services à la personne ou encore l’hôtellerie-restauration, vous trouverez vite un poste. Dans d’autres secteurs comme les métiers de la vente et du commerce, le CAP ne suffira pas pour décrocher un travail.
  • Dès que vos idées sont plus claires, faites un ou plusieurs stages dans le secteur qui vous intéresse. Cela vous confortera dans votre décision. 
  • Participez aux journées portes ouvertes organisées dans les lycées professionnels généralement en janvier ou février. Certains lycées proposent des mini-stages. Pensez à vous y inscrire.

Lycée professionnel ou centre de formation des apprentis : quelle différence ?

Une fois votre choix d’orientation arrêté, vous devrez trancher entre le lycée professionnel et un centre de formation des apprentis (CFA).  

  • En lycée professionnel, le rythme des cours est équivalent à celui d’un lycée technologique ou général. La formation comprend une trentaine d’heures d’enseignements à la fois professionnels et généraux. Vous devrez également réaliser des stages en entreprise de 12 à 14 semaines étalées sur 2 ans. Si vous choisissez la formation dans un lycée professionnel, vous avez le statut d’étudiant. L’inscription en lycée pro se fait sur dossier via la procédure Affelnet accessible sur le portail Scolarité Services. Dans certaines filières, un entretien « pass pro » est exigé pour évaluer la motivation de l’élève. Il s’effectuera dans le lycée ou vous souhaitez passer votre CAP. Vous bénéficierez d’un accès prioritaire si l’entretien s’est bien passé !
  • Le CFA vous permet de préparer le CAP en alternance. Vous allez partager votre temps entre l’entreprise qui accepte de vous prendre et le centre de formation des apprentis. Vous n’avez pas le statut d’étudiant mais d’employé. Si vous optez pour le CFA, vous serez payé pendant vos études et aurez plus de facilité à trouver du travail. En effet, les apprentis sont très appréciés des recruteurs car ils ont déjà acquis de l’expérience professionnelle. Mais le rythme est soutenu. Il est donc nécessaire de faire preuve d’une certaine maturité et de beaucoup de volonté.

Quels sont les avantages du certificat d’aptitude professionnelle ?

  • Le CAP permet un accès rapide à l’emploi

Pour ceux qui ne souhaitent pas s’éterniser à l’école, le CAP est une formation courte, diplômante, reconnue par l'État et par les professionnels. Ce diplôme offre donc un accès rapide à l’emploi. D’ailleurs près de 80 % des lycéens et apprentis diplômés entrent directement dans la vie active.

  • Le CAP est apprécié des employeurs

La formation très pratique du CAP permet aux jeunes diplômés d’être immédiatement opérationnels en entreprise. Un vrai atout pour décrocher un job ! D’après une étude de la Depp-Dares de juillet 2020, 65 % des apprentis et 44 % des lycéens professionnels trouvent un emploi au bout d’un an. Certains CAP sont particulièrement appréciés comme les CAP du secteur sanitaire et social, les CAP des métiers de bouche (boulanger, boucher, cuisinier…) ou encore les CAP du bâtiment.

  • Le CAP permet la poursuite d’étude

Si vous souhaitez poursuivre vos études, le CAP vous ouvre de nombreuses voies. Vous pouvez continuer vers un bac pro, préparer un autre CAP pour élargir vos compétences, passer une MC (mention complémentaire), un BP (brevet professionnel), un BPA dans la filière agricole, un BTM (brevet technique des métiers) ou un BMA (brevet des métiers d’art). Vous pouvez aussi passer les concours de la fonction publique territoriale comme le concours pour devenir ATSEM. 

 

Mentions légales