Aller au contenu principal
personnage

Pourquoi choisir une prépa de proximité ?

2 minutes
Publié le 03/11/2020 - Mis à jour le 16/11/2020
L'Étudiant

Contrairement aux idées reçues, toutes les classes préparatoires ne célèbrent pas l’esprit de compétition. C’est le cas des prépas de proximité, autrement dit celles que l’on trouve dans les villes de taille moyenne et qui ne visent pas l’intégration des écoles les plus cotées. Elles accueillent, partout sur le territoire, des élèves de niveau moyen et n’affichent pas une sélection drastique à l’entrée. Elles permettent à des étudiants de tous milieux d’accéder à de bonnes formations près de chez eux (un plus pour le budget des étudiants).

Une autre relation élève-professeur

Démocratiser la classe prépa, telle est l’ambition des établissements de proximité. Ces derniers se situent en région ou en banlieue parisienne. Dans ces lycées, la concurrence est bien moins rude et le nombre d’élèves beaucoup plus réduit. C’est pourquoi, en prépa de proximité, les relations entre les élèves et les professeurs sont avant tout basées sur l’échange et la confiance. Par exemple, au lycée Albert-Schweitzer du Raincy, près de Paris, les étudiants se rendent une fois par mois au musée accompagnés de leur professeur de philosophie.

Des résultats honorables suffisent

Moins sélectives à l’entrée que les Classes Préparatoires aux Grandes Écoles (CPGE) les plus renommées, les prépas de proximité accueillent des élèves qui ont une moyenne oscillant autour de 12. Une opportunité à saisir, d’autant plus que ces classes n’affichent pas toujours complet.

Bien sûr, les élèves qui visent l’entrée dans les écoles les plus prestigieuses telles que Polytechnique ou HEC se tourneront vers les classes préparatoires qui vantent des taux d’intégration très élevés. Pour autant, une prépa de proximité permet d’intégrer les écoles de commerce ou d’ingénieurs qui se trouvent dans le deuxième tiers du palmarès : les Écoles Supérieures de Commerce (ESC) pour la voie commerciale, ou encore les Écoles Nationales Supérieures d’Ingénieurs (ENSI) ou Écoles polytechniques universitaires pour la filière scientifique.

Moins de barrières à l’entrée

L’autre atout majeur de ces prépas est qu’elles ne nourrissent pas « l’entre-soi ». C’est-à-dire qu’elles accueillent des étudiants originaires de milieux sociaux variés, ce qui permet notamment d’éviter les décrochages pour les élèves les moins favorisés qui pourraient constater un immense écart avec leurs camarades (facilités pour travailler à la maison, argent de poche, sorties...).

Une prépa de proximité peut aussi séduire de bons élèves qui manquent de confiance en eux et ne sentent donc pas suffisamment armés pour intégrer une prépa très compétitive. Les professeurs sauront alors leur donner confiance tout en libérant leur potentiel, avec la possibilité, à l’arrivée, d’intégrer une école prestigieuse. En 2009, c’est ainsi que quatre élèves du lycée Saint-Exupéry de Mantes-la-Jolie ont rejoint les bancs de l’École Centrale Paris, un Institut d’Études Politiques (IEP) de province, l’EM Lyon et l’Institut Supérieur de l’Aéronautique et de l’Espace (ISAE).

Mentions légales
Logo

Pour maitriser votre budget

Description de l'offre

1 carte de paiement à contrôle de solde, 1 appli et 1 agence...

Mention pédagogique

Le tout pour 2€/mois !

Je découvre l'offre