Aller au contenu principal
personnage

Études de santé : trois voies au lieu d’une

2 minutes
Publié le 03/11/2020 - Mis à jour le 17/11/2020
L'Étudiant

La légendaire Première Année Commune aux Études de Santé disparaît en septembre 2020… Adieu, PACES ! L’objectif de cette « révolution » : une diversification des parcours des futurs soignants. Médecin, pharmacien, sage-femme, infirmier… quelle que soit votre vocation, on vous présente les trois nouvelles voies d’accès aux études de santé. Vous nous suivez ?

Choisir la licence majeure santé

Avec la fin de la PACES, l’une des options proposées aux futurs étudiants en santé est une première année spécifique de l’enseignement supérieur avec une majorité d’enseignements en santé, une sorte de « portail santé » appelé PASS. Que trouve-t-on au menu de cette licence ? Des enseignements équivalents à ceux qui étaient dispensés en PACES. Vous devrez – nouveauté – choisir une « mineure » dans une autre discipline. L’objectif est de faciliter votre réorientation, au cas où les études de santé décideraient de vous bouder. Si vous ne passez pas le cap de la sélection, vous pourrez donc poursuivre vos études en licence de la « mineure » choisie, à condition d’obtenir la moyenne dans cette matière. En revanche, vous n’aurez plus la possibilité de redoubler. Mais une telle porte de sortie, avouez que c’est plutôt rassurant.

Préparer une licence mineure santé (L.AS)

La deuxième option qui s’offre à vous avec la fin de la PACES : intégrer une licence universitaire classique en droit, histoire, lettres, biologie, chimie, mathématiques… bref, dans la matière de votre choix, qui vous plaît et dans laquelle vous êtes à peu près sûr(e) de vous épanouir, mais en optant pour une « mineure » santé. Et une fois que vous vous sentirez prêt(e) – en L1, L2 ou L3 –, vous pourrez vous présenter aux épreuves d’admissibilité vous permettant d’intégrer la deuxième année de médecine, pharmacie, odontologie (dentaire) ou sage-femme (maïeutique). L’idée, c’est de prendre votre élan au meilleur moment pour plonger dans le grand bain des études de santé. Le timing parfait !

La passerelle : d’auxiliaire médical à médecine

Vous n’êtes pas convaincu(e) par les deux précédentes options ? En voici une troisième pour accéder aux études de santé : vous lancer dans une formation de trois ans qui mène au diplôme d’auxiliaire médical (une école d’infirmiers, par exemple). Une fois votre sésame décroché, vous pouvez tenter d’intégrer en deuxième année, par un système de « passerelle », une licence majeure santé ou une licence mineure santé – L.AS (Licence Accès Santé). Le nombre de places ouvertes aux étudiants qui ont choisi cette « passerelle » sera déterminé par les universités et les Agences Régionales de Santé (ARS). Un peu de patience, l’heure de montrer ce dont vous êtes capable dans le domaine de la santé va bientôt sonner.

Mentions légales
Logo

Pour maitriser votre budget

Description de l'offre

1 carte de paiement à contrôle de solde, 1 appli et 1 agence...

Mention pédagogique

Le tout pour 2€/mois !

Je découvre l'offre