Aller au contenu principal
personnage

DUT-BTS en alternance : nos conseils pour trouver une entreprise

4 minutes
Publié le 03/11/2020 - Mis à jour le 16/11/2020
L'Étudiant

Très prisée par les étudiants de BTS et DUT, l’alternance permet à la fois de financer ses études, de décrocher un diplôme et de découvrir un secteur professionnel. Pour trouver la bonne entreprise, celle qui va vous accueillir et vous suivre pendant plusieurs années, il faut vous y prendre à l’avance.

BTS et DUT, quelles différences ?

Le Brevet de Technicien Supérieur (BTS) et le Diplôme Universitaire de Technologie (DUT) se préparent en deux ans après le bac ; ce sera bientôt trois pour le DUT – à partir de la rentrée 2021 –, renseignez-vous.

La plupart du temps, les étudiants privilégient le BTS en alternance. Il s’agit d’une formation très professionnalisante qui prépare à l’entrée dans la vie active, même si la poursuite d’études reste tout à fait possible. À l’inverse, le DUT est beaucoup plus généraliste et clairement orienté vers une continuité des études. L’alternance est toutefois possible dans la plupart des DUT, mais les étudiants ont moins le réflexe de choisir cette voie.

Un calendrier serré

S’orienter vers un BTS ou un DUT en alternance, c’est se préparer à gérer un emploi du temps complexe : en même temps que vous préparerez votre bac, vous devrez affronter la sélection d’entrée en BTS ou en DUT, mais aussi les sélections effectuées par les entreprises auxquelles vous postulez.

L’objectif étant de trouver une entreprise proposant un contrat aux dates fixées par la formation, nous vous conseillons de commencer vos recherches dès le mois de janvier de votre terminale. Plus vous serez organisé(e), plus votre recherche sera efficace. Vous pouvez, par exemple, établir un tableau Excel listant les entreprises ciblées, les dates d’envoi de vos candidatures et les dates de relance.

Concernant les relances, les mois d’avril, mai et juin sont particulièrement propices, car ils correspondent aux périodes de recrutement de bon nombre d’entreprises. Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous pouvez également contacter les entreprises en amont pour connaître leurs périodes de recrutement.

Le manque d’expérience n’est pas un obstacle

Quand on a 18 ans et qu’on est en terminale, on a forcément un bagage professionnel pour le moins léger. Rassurez-vous, c’est tout à fait normal et ça n’empêche pas les entreprises, quelle que soit leur taille, de convoiter les étudiants en alternance (environ 67000 en BTS et 7000 en DUT tous les ans) . Les entreprises sont bien conscientes de votre manque d’expérience professionnelle. Ce qui est important, c’est votre motivation, votre intérêt pour le secteur (voire votre passion dans certains domaines spécifiques), votre connaissance de l’entreprise (surtout pas de candidature passe-partout) et la cohérence de votre projet professionnel. Autant de points sur lesquels vous devez insister sur votre CV, votre lettre de motivation, et lors de votre entretien.

Où prospecter pour un DUT ou BTS en alternance ?

Dans un premier temps, nous vous conseillons de cibler vos recherches en déterminant vos contraintes (zone géographique, domaine d’activité, profil de l’entreprise).

Dès lors, quelques conseils de prospection :

Visez les entreprises qui ont souvent recours à l’alternance. Le site labonnealternance.pole-emploi.fr de Pôle Emploi en liste une bonne partie.

Au-delà des grands groupes, les Petites et Moyennes Entreprises (PME), les Très Petites Entreprises (TPE), les entreprises artisanales et les start-ups ont aussi besoin d’alternants. Pensez à consulter les sites des Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI) et des Chambres de Métiers et de l’Artisanat (CMA).

Le secteur public est également un bon pourvoyeur d’apprentissages avec, en moyenne, 10000 contrats chaque année. Vous trouverez les offres du secteur public sur www.fonction-publique.gouv.fr.

Déposez votre CV sur les CVthèques des grands groupes. Pensez aussi au site engagement-jeunes.com, qui rassemble des offres émanant de ces entreprises et de leurs partenaires.

Alternance : objectif CDI

L’alternance est la voie royale vers l’insertion professionnelle. Pour bon nombre d’entreprises, elle est en effet une sorte de pré-recrutement, un moyen d’éviter des erreurs de casting. Si votre contrat est signé dans le cadre d’un CDI, cela signifie que vous serez embauché(e) en CDI à l’issue de votre alternance (et donc de votre formation), sans période d’essai, tout en conservant votre ancienneté.

Votre école, un critère potentiel pour une entreprise

Ce n’est pas un point auquel on pense en premier lieu, mais le choix de l’établissement où vous suivrez votre formation peut avoir son importance. En effet, certaines entreprises, en général les grands groupes, ont établi des partenariats avec des formations, voire participé au développement de ces dernières. C’est un moyen pour les recruteurs de se rassurer sur le profil de leurs alternants.

Dans ce cadre, une entreprise peut conditionner l’acceptation de votre candidature à votre inscription dans la formation qu’elle souhaite. Si vous estimez que la société et les missions qu’elle propose en valent la peine, pourquoi ne pas considérer cette option ?

Par ailleurs, si vous postulez bien en amont de votre sélection dans un établissement de formation, vous ne pouvez pas renseigner l’entreprise sur votre école. Dans ce cas, profitez de votre lettre de motivation pour expliquer le diplôme et l’école que vous visez.

1Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation

Mentions légales
Logo

Pour maitriser votre budget

Description de l'offre

1 carte de paiement à contrôle de solde, 1 appli et 1 agence...

Mention pédagogique

Le tout pour 2€/mois !

Je découvre l'offre