Aller au contenu principal
personnage

Aides aux étudiants : à quoi avez-vous droit ?

4 minutes
Publié le 15/11/2021
logo cidj info jeunesse

Vous entamez votre scolarité dans l’enseignement supérieur et les fins de mois sont difficiles ? Heureusement, de nombreuses aides financières destinées aux étudiants existent, que vous soyez boursier ou non : aide au logement, bourse sur critères sociaux, aide à la mobilité…

Étudiants boursiers : les aides qui existent

Plusieurs aides sur critères sociaux sont destinées aux étudiants dès la rentrée universitaire. Le montant de ces aides est variable selon plusieurs critères : les revenus des parents, le diplôme, l’éloignement entre le domicile et le lieu d’études, mais aussi, les éventuels enfants à charge.

 

Le CROUS 

La bourse du Crous est accordée sous conditions de ressources aux étudiants qui rencontrent des difficultés matérielles pour poursuivre des études dans l’enseignement supérieur. Pour en bénéficier, il faut :

  • Être inscrit en formation initiale en France ou dans un autre pays de l’Union européenne ;
  • Être dans un établissement d’enseignement public ou privé habilité à recevoir des boursiers ;
  • Suivre un enseignement supérieur à plein temps ;
  • Avoir moins de 28 ans lors de votre première demande de bourse (au 1er septembre de votre rentrée universitaire).

Vous trouverez des informations complémentaires en vous rendant sur le site officiel de l’administration française : Service-Public.fr ou sur le site etudiant.gouv.fr

Julien, 22 ans, vient de terminer son agrégation de géographie et nous raconte : « J’ai bénéficié d’une bourse sur critères sociaux du Crous pendant la globalité de mes études, à l’échelon 1. J’avais ainsi le droit à 160 € par mois ».

Pour calculer vos droits à la bourse et votre échelon, le Crous met à votre disposition un simulateur.

De plus, si vous êtes étudiant boursier, vous bénéficiez d’un accès prioritaire aux résidences du Crous. Il vous suffit de vous rendre sur le site trouverunlogement.lescrous.fr.

 

L’aide au mérite

Si vous êtes déjà bénéficiaire d’une bourse d’enseignement supérieur sur critères sociaux et que vous avez obtenu une mention « très bien » au bac, vous pouvez bénéficier d’une aide au mérite annuelle de 900 €.

 

L’aide à la mobilité nationale et internationale

Les lycéens boursiers qui ont validé sur Parcoursup un vœu d’admission hors de leur académie de résidence peuvent bénéficier de l’aide à la mobilité d’un montant de 500 €. La demande s’effectue sur le site amp.etudiant.gouv.fr.

Vous désirez suivre des études supérieures dans un pays membre du Conseil de l’Europe ? L’aide à la mobilité internationale se présente sous la forme d’une aide complémentaire à la bourse sur critères sociaux. La mensualité s’élève à 400 €. Pour plus d’informations, vous pouvez vous rendre sur enseignementsup-recherche.gouv.fr.

Étudiants non boursiers : quelles sont les aides ?

Vous ne pouvez pas bénéficier d’une bourse sur critères sociaux ? Pas de panique, ce n’est pas parce que vous n’êtes pas boursier que vous ne pouvez pas prétendre à certaines aides !

 

L’aide au logement 

Lorsque l’on démarre ses études, le loyer constitue une part importante du budget mensuel. Néanmoins, il existe des aides financières pour les logements étudiants. La plus connue est sans doute l’aide personnalisée au logement (APL). Pour connaître le montant des aides auxquelles vous pouvez prétendre, la CAF met à votre disposition un simulateur.

Julien a également pu bénéficier, en complément de sa bourse du Crous, d’une aide financière de la CAF : « Durant mes études à Grenoble, j’ai loué un logement en « concubinage » et je touchais environ 160 € d’APL ».

 

Le programme Erasmus+

Le saviez-vous ? Les étudiants non boursiers amenés à effectuer un stage ou à poursuivre leurs études à l’étranger peuvent accéder à l’allocation Erasmus+. Il s’agit d’une subvention destinée aux étudiants souhaitant réaliser une partie de leurs études dans un pays européen, dans le cadre d’un échange interétablissements. Le montant de l’allocation varie selon la destination, le projet (études ou stage) et la durée du séjour. Si vous êtes intéressé, nous vous invitons à consulter le site d’Erasmus+.

Julien a effectué sa dernière année de licence de géographie à l’étranger. Pour financer son année, il a pu profiter de différentes aides destinées aux étudiants : « Je suis parti à Édimbourg, en Écosse, dans le cadre de mes études. J’ai pu bénéficier de l’aide du programme Erasmus+. En complément, j’ai également obtenu une aide financière sous forme de bourse, d’une valeur de 1 500 €, de la région Rhône-Alpes : la bourse régionale mobilité. 75 % du montant m’ont été versés vers le mois de décembre, puis 25 % à la fin de l’année universitaire après avoir envoyé un rapport de quelques pages sur mon année Erasmus ».

 

Des aides spécifiques pour les jeunes

  • Permis à 1 € par jour

Vous avez 18 ans, vous souhaitez passer votre permis de conduire, mais vous n’avez pas le budget nécessaire ? Vous pouvez bénéficier du permis à 1 € par jour. Si vous avez entre 15 et 25 ans, vous pouvez bénéficier d’un prêt à taux zéro pour financer votre permis A ou B. Pour cela, vous devez choisir une auto-école bénéficiant du label « qualité des formations au sein des écoles de conduite » et obtenir un prêt dans une banque partenaire du projet. Vous rembourserez ensuite 30 € par mois. L’État prend en charge les intérêts. Vous pourrez trouver des informations complémentaires sur le site securite-routiere.gouv.fr.

  • Le Pass Culture

Vous avez 18 ans cette année ? Vous pouvez ainsi bénéficier du Pass Culture. Le gouvernement vous offre 300 € à dépenser exclusivement en produits culturels dans un délai de 24 mois. Pour en savoir plus, rendez-vous sur pass.culture.fr.

Mentions légales
Logo

Pour maitriser votre budget

Description de l'offre

1 carte de paiement à contrôle de solde, 1 appli et 1 agence...

Mention pédagogique

Le tout pour 2€/mois !

Je découvre l'offre