Aller au contenu principal
personnage

Faire des études à l'étranger : combien ça coûte ?

5 minutes
Publié le 29/10/2021 - Mis à jour le 02/11/2021
logo cidj info jeunesse

Apprendre une langue, obtenir un double diplôme, découvrir un pays et une nouvelle culture, enrichir son CV… Les raisons de vouloir faire vos études à l’étranger sont nombreuses. Près de 90 500 étudiants français décident chaque année de tenter l’aventure. Mais partir étudier dans un autre pays peut représenter un budget conséquent. Combien cela coûte-t-il d’étudier à l’étranger ? Quelles aides peut-on obtenir ? Nos conseils pour n’oublier aucune dépense et faire baisser la facture. 

Etudier à l'étranger : un coût variable selon les pays

Le coût d’une année d’études à l’étranger est très variable selon le pays et l’université choisie. Pour bien choisir son pays d’accueil, plusieurs critères sont à prendre en compte. Clément voulait partir faire une année en Europe de l’Est. « J’ai retenu Budapest car le coût de la vie y est faible », explique-t-il. Pour définir votre destination, prenez en compte trois postes de dépenses : 

 

1. Les frais d’inscription

Les frais d’inscription sont le premier élément à prendre en compte lorsque vous envisagez une année d’études à l’étranger. Selon les pays, le coût des études peut aller de quelques dizaines d’euros comme en Allemagne, à plusieurs dizaines de milliers d’euros par an comme au Royaume-Uni, en Australie ou aux Etats-Unis. Toutefois, les pays les plus chers sont aussi ceux qui bénéficient de la meilleure réputation sur la scène internationale. Si vous souhaitez intégrer une université prestigieuse, il faudra débourser beaucoup d’argent. Mais votre diplôme sera une valeur sûre sur le marché de l’emploi. Un arbitrage est donc à faire !

2. Le coût de la vie

Le coût de la vie n’est pas toujours en corrélation avec le coût de l’inscription. Ainsi, en Finlande, par exemple, les frais d’inscription sont peu chers mais le coût de la vie est très élevé. Faites aussi attention à la ville dans laquelle vous envisagez étudier. Le prix des locations et les dépenses courantes montent plus haut dans une capitale que dans une ville de province.

3. Les frais annexes

Enfin, n’oubliez pas de prévoir dans votre budget :

  • Les billets d’avion : un Paris-Shanghai coûte plus cher qu’un Paris-Londres.
  • L’assurance santé : il est indispensable de bien se couvrir en cas d’accident ou de maladie surtout si vous partez dans un pays ou les frais médicaux sont très élevés.
  • Les livres universitaires. Certains peuvent coûter très cher.
  • Le matériel à acheter pour meubler ou décorer l’appartement. Certains logements sont peu fournis en ustensiles de cuisine, par exemple. Il faudra peut-être investir un peu.
  • Le forfait téléphonique : renseignez-vous sur les prix des opérateurs qui ne sont pas toujours aussi compétitifs qu’en France.
  • Les sorties et les voyages : vous ne partez pas à l’étranger uniquement pour travailler. Vous allez sûrement avoir envie de visiter le pays, de faire la fête… N’oubliez pas de prévoir un budget au risque de ne pas profiter pleinement de votre séjour.

Les échanges universitaires en Europe ou hors Europe

Vous pouvez partir seul étudier à l’étranger. Le coût dépendra, dans ce cas, de votre destination et du prestige de l’établissement choisi. Toutefois, si vous avez un budget serré, l’option la plus intéressante est de partir dans le cadre d’un programme d’échange international avec votre université ou votre école.

 

Le programme Erasmus +

Le programme Erasmus + de l’Union européenne représente une belle opportunité de partir de 6 mois à 1 an dans l’un des 31 pays adhérents. Avec Erasmus+, les frais d’inscription dans l’université étrangère sont équivalents à ceux que vous payez en France, c’est-à-dire 170 euros. Toutes les universités françaises font partie du programme. En revanche, si vous êtes étudiant dans une école de commerce, d’ingénieurs ou de sciences politiques, renseignez-vous auprès de votre établissement. En partant dans ce cadre, vous bénéficiez également d’une aide financière de 150 à 300 euros par mois selon le pays de destination.

Bon à savoir : Le Royaume-Uni ne fait plus partie du programme d’échange Erasmus + depuis le 1er janvier 2021. Si vous souhaitez étudier en Grande-Bretagne, il faudra payer les droits universitaires britanniques qui sont parmi les plus chers au monde !

 

Les autres programmes d’échanges

La quasi-totalité des établissements d’enseignement supérieur ont des accords d’échanges de mobilité avec un certain nombre d’établissements dans le monde. Mais le nombre de places par université est limité. « Les premiers du classement obtiennent souvent leur premier choix.  Les possibilités diminuent au fur et à mesure que l’on descend dans le classement. En ce qui me concerne, j’étais au milieu. J’ai pu décrocher une place à l’université de Wuhan », explique Louise, étudiante en école de commerce qui rêvait de partir en Chine. Ces séjours à l’étranger, vous permettent de revenir avec un double diplôme.

Quelles sont les options de financement possibles pour des études à l'étranger ?

En dehors de la bourse Erasmus +, vous pouvez demander différentes aides :

  • L’aide à la mobilité internationale (AMI) : une aide de 400 € par mois peut être accordée aux étudiants boursiers qui partent étudier ou faire un stage à l’étranger de 2 à 9 mois. Elle est cumulable avec la bourse Erasmus +.
  • Les bourses des régions ou collectivités locales : villes, départements, régions... proposent parfois des aides aux jeunes de leur région souhaitant étudier à l’étranger. Par exemple, la région Pays de la Loire offre un coup de pouce non négligeable de 500 à 1 000 euros pour un projet d’études à l’étranger. Les écoles et les universités connaissent généralement les bourses proposées dans leur région, n’hésitez pas à leur poser la question.
  • Les fondations comme le Rotary, la fondation Marcel Bleustein-Blanchet pour la vocation ou encore la fondation Pierre Ledoux peuvent soutenir votre projet d’études à l’étranger.
  • Les aides de certains pays : Certains pays comme l’Allemagne, la Canada, les Etats-Unis ou la Russie proposent des bourses pour inciter les étudiants à venir dans leur pays.

Bon à savoir : la liste détaillée des bourses et aides est sur le site etudiant.gouv.fr

Mentions légales
Logo

Pour voyager sans frais à l'étranger

Description de l'offre

1 carte de paiement internationale, 0 frais à l'étranger sur les paiements / retraits / virements, 1 appli et 1 agence...

Mention pédagogique

Le tout pour 2€/mois !

Je découvre l'offre