Aller au contenu principal
personnage

Qu'est-ce que l’alternance ? Le guide

6 minutes
Publié le 05/08/2021 - Mis à jour le 06/08/2021
L'Étudiant

Alliance maîtresse des études et de la pratique en entreprise, l’alternance est une véritable clé d’entrée professionnelle, pour s’insérer sur le marché du travail et trouver un premier emploi rapidement en tant que jeune diplômé ! Envie d’en savoir plus ? Nous vous guidons pas à pas afin d’y voir plus clair. 

L’alternance est un système de formation ingénieux combinant des périodes réservées à l’enseignement théorique et des temps de mise en pratique au sein d’une entreprise. À caractère diplômant ou qualifiant, la formation en alternance débouche non seulement sur une expérience valorisante et rémunérée, mais également sur une véritable reconnaissance dans le monde du travail, puisque vous devenez opérationnel très rapidement. 

Du contrat d’apprentissage professionnel (CAP) jusqu'au niveau bac + 5 (master), vous choisissez la formation qui vous convient, en bénéficiant de la gratuité des frais d’enseignement pour concrétiser votre insertion professionnelle avec un large choix de métiers. Vous avez la possibilité d’intégrer une formation en alternance dans des établissements publics, privés ou consulaires (rattachés à une chambre d’industrie ou de commerce).

L’alternance : étudier et travailler !

Envie de vous tourner vers l’alternance ? Notez qu’il existe deux statuts fondamentaux selon votre profil, votre parcours et vos souhaits professionnels.

Le statut scolaire s’adresse aux élèves ou étudiants qui seront amenés à effectuer plusieurs périodes de formation en milieu professionnel (PFMP). Les PFMP, qui se présentent généralement sous forme de stages en entreprise, vous aident à affiner votre projet professionnel et à acquérir certaines compétences indispensables.

Le statut salarié, dont vous pouvez être titulaire, vous permet d’être rémunéré. À ce titre, vous avez la possibilité d’opter pour deux types de contrats différents. Quel que soit votre choix, c’est l’entreprise d’accueil qui se charge de financer votre formation.

  • le contrat d’apprentissage, plus communément nommé apprentissage, s’adresse aux personnes âgées de 16 ans minimum jusqu’à 29 ans révolus, ainsi qu’aux demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et au-delà. Il concerne également d’autres publics. En fonction du niveau de qualification que vous souhaitez atteindre, et de votre statut, la durée du contrat d’apprentissage signé avec l’entreprise d’accueil varie entre 6 mois et 3 / 4 ans.

Bon à savoir : Il n’y a pas de limite d’âge : le contrat d’apprentissage s’adresse également aux plus de 29 ans, sous certaines conditions. Si vous préparez en tant qu’apprenti un diplôme supérieur à celui obtenu, si vous êtes travailleur handicapé, sportif de haut niveau ou si votre projet est celui de la création d’entreprise, il n’y a pas de limite d’âge.

  • le contrat de professionnalisation se destine aux jeunes âgés de 16 à 25 ans. Tout comme le contrat d’apprentissage, il concerne les demandeurs d’emploi, cette fois-ci âgés de plus de 25 ans. Le contrat de professionnalisation concerne également les bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA), ou de l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH), pour ne citer que ces publics.

Contrat de professionnalisation et apprentissage : quelles différences ?

Il est important de saisir la nuance entre le contrat de professionnalisation et l’apprentissage, même si chacun d’eux combine les deux atouts majeurs de l’alternance, autrement dit la théorie et la pratique en entreprise pour une formation professionnelle réussie.

Le contrat d’apprentissage ou apprentissage vous conviendra parfaitement si vous suivez une formation initiale et avez pour objectif d’obtenir :

  • un titre professionnel, inscrit au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP);
  • un diplôme d’État de l’enseignement professionnel ou technologique avec une qualification reconnue, à savoir :
    • le bac professionnel;
    • le CAP;
    • le BTS,
    • le BUT (remplaçant le diplôme DUT à compter de septembre 2021);
    • la Licence;
    • le Master.

Par conséquent, vous alternez les cours et la pratique ! Même si vous êtes salarié de l’entreprise, n’oubliez pas que vous conservez durant cette période le statut d’apprenti. La rémunération varie et diffère de celle du contrat de professionnalisation, puisqu’elle représente 27 à 100% du SMIC, selon le profil et le parcours.

Tout comme avec un contrat de professionnalisation, vous avez la possibilité de signer un contrat à durée indéterminée (CDI). La différence est qu’en apprentissage, le terme contrat à durée déterminée (CDD) n’est pas évoqué. On parlera plutôt de contrat à durée limitée (CDL), dépendant de l’établissement et de la période de formation.

Le contrat de professionnalisation relève de la formation continue en alternance. Si vous prenez cette voie, c’est que vous souhaitez obtenir un emploi efficacement et rapidement. À ce titre, et en fonction de l’entreprise choisie, vous signez :

  • un contrat de travail à durée déterminée (CDD) de 6 à 12 mois minimum, pouvant être prolongé jusqu’à 24 voire 36 mois;
  • un contrat à durée indéterminée (CDI).

En l'occurrence, vous disposez du statut de salarié en formation. Ne pouvant être inférieure à 150 heures, votre formation représente 15 à 25% de la durée totale d’un CDD ou de l’action de professionnalisation, dans le cadre d’un CDI.

Avec le contrat de professionnalisation, vous percevez une rémunération, qui variera en fonction de votre âge, ou de la formation initiale choisie, soit entre 50 et 85% du SMIC ou selon le minimum prévu par la convention collective de votre entreprise.

Bon à savoir : En ce qui concerne le contrat de professionnalisation, sachez que vous êtes prioritaire si vous ne disposez d’aucune qualification, ou que vous souhaitez renforcer votre insertion professionnelle, à la suite d’une formation initiale.

Zoom sur le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation est un dispositif en alternance qui vous permet d’être formé à l’exercice de nombreux métiers, tout en étant rémunéré !

Les enseignements, qu’ils soient techniques, généraux ou professionnels, font l’objet de formations courtes ajustées aux besoins de l’entreprise dans laquelle vous êtes accueilli. Cela vous permet d’acquérir les compétences nécessaires afin de devenir expert du secteur d’activité auquel vous vous destinez.

La formation est dispensée par un organisme de formation, ou par l’entreprise en personne. Si c’est le cas, un tuteur ou maître d’apprentissage vous accompagne de manière très complète. Il vous transmet son expertise et son savoir-faire, pour renforcer vos compétences et accéder à une qualification professionnelle reconnue. En dehors des temps d’apprentissage, vous êtes pleinement impliqué dans la vie et l’activité de l’entreprise. 

Bon à savoir : dans le cadre du contrat de professionnalisation, vous pouvez effectuer une partie de votre formation en alternance à l’étranger.

Ce qu’il faut retenir de l’apprentissage

L’an passé, l’apprentissage a séduit plus de 500.000 jeunes âgés de 15 à 29 ans... Un record sur le territoire français ! Ce système de formation en alternance vous permet d’alterner des périodes en entreprise et en centre de formation d’apprentis (CFA). Tout dépend du cursus choisi, mais généralement vous devez justifier de 2 jours de présence au CFA et 3 jours de présence en entreprise. Le rythme de l’alternance peut aussi s’échelonner à la semaine ou au mois.  

En tant qu’apprenti, vous bénéficiez d’une réelle immersion dans le monde professionnel, pour intégrer la vie active sereinement. De nombreuses entreprises du secteur public et privé sont en mesure de vous accueillir, dans l’univers du bâtiment de l’hôtellerie-restauration, l’agroalimentaire ou encore l’automobile.

Pour autant, d’autres domaines d’activité recrutent et ne sont pas en reste ! Ainsi, en 2020, les secteurs de la finance, la banque, l’assurance ou encore du numérique ont embauché près de 80% d’apprentis dont 40% en CDI, 3 mois après l’obtention de leur diplôme.

Bon à savoir : dès l’âge de 15 ans, si vous avez complété votre année de 3ème, vous pouvez intégrer un centre d’apprentissage.

Mentions légales
Logo

Prêt étudiant et apprenti

Description de l'offre

Pour financer à taux préférentiel vos frais de scolarité, vos études à l'étranger, votre logement, votre voiture… bref, tout ce qui fait votre vie étudiante.

Mention pédagogique

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Je découvre l'offre