Aller au contenu principal
personnage

Technicien forestier

2 minutes
Publié le 25/06/2021 - Mis à jour le 28/06/2021
Logo ANEFA

En un coup d'œil

Bac+3

Niveau d'études nécessaire

Bac forêt

Bac conseillé

Moyenne

Sélectivité des études

Oui

Alternance

Bonne

Insertion professionnelle

Présentation
du métier

Description

Formations

  • Bac professionnel Forêt
  • BTSA Gestion forestière
  • Licence professionnelle Espaces naturels
  • Secteur public : concours Technicien opérationnel forestier

Activités

Le technicien forestier établit les plans simples de gestion, organise les travaux sylvicoles et veille à l’application de la politique forestière :

  • Il élabore le plan simple de gestion intégrant l’historique de la forêt, les facteurs écologiques (sol, végétation, climat), les perspectives de coupes et de travaux sylvicoles.
  • Il prévoit et supervise les travaux sylvicoles.
  • Il organise ou participe à des séances de vulgarisation (présentation des changements de réglementation ou de méthodes de travail).
  • S’il est agent public (ONF, Ministère de l’agriculture), il peut être amené à dresser un procès-verbal en cas d’infraction (empiètements fonciers, défrichements sauvages).
  • Il contribue à la mise en oeuvre de la politique forestière, nationale ou internationale, à l’exemple des plans européens de forêt certifiée (PEFC).

Le technicien forestier organise la vente de bois et assure le suivi de l’exploitation :

  • Il conduit ou pratique les martelages (marquages des arbres en vue des coupes).
  • Il rédige et présente lors de la vente aux enchères le « cahier à fiches » contenant le cubage (nombre de pieds, essences, nature, volume des arbres), les conditions et les délais d’exploitation, ainsi qu’une estimation du prix de la parcelle.
  • En forêt privée, il négocie également les lots auprès des acheteurs de bois.
  • Par des visites régulières, il effectue une surveillance (travaux de reboisement, d’entretien, de coupe, vols d’arbres, négligences d’exploitation).
  • Il établit l‘attestation de fin de chantier qui indique la conformité des travaux réalisés.

Conditions d'exercice

Le technicien forestier peut exercer dans les secteurs public et para-public (ONF, Ministère de l’agriculture, Chambre d’agriculture) ou privé (CRPF, entreprises de travaux forestiers, exploitants forestiers, coopératives…). Le technicien forestier exerce essentiellement à l’extérieur, surtout en hiver lors des marquages (les coupes sont essentiellement réalisées en hiver). Son travail comprend néanmoins une importante partie administrative. Fortement autonome, le technicien agit sous l’autorité d’un ingénieur ou du chef d’entreprise auquel il rend compte de son emploi du temps et du respect de ses objectifs.

Compétences

Le technicien forestier possède une excellente connaissance du milieu forestier et des techniques sylvicoles. Il sait utiliser tous les modes de gestion forestière et sélectionner les arbres en vue de la réalisation des coupes. Il est capable de rédiger des rapports et devra utiliser correctement l’informatique afin d’établir des dossiers et des plans précis. Compétent en gestion, il maîtrise les coûts des travaux réalisés et prend en compte les impératifs de rentabilité. Il a également le sens des relations humaines puisque souvent amené à négocier ou à conseiller.

Formation
Mentions légales
Logo

Prêt étudiant et apprenti

Description de l'offre

Pour financer à taux préférentiel vos frais de scolarité, vos études à l'étranger, votre logement, votre voiture… bref, tout ce qui fait votre vie étudiante.

Mention pédagogique

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Je découvre l'offre

Les métiers du secteur