Aller au contenu principal
personnage

Inséminateur

2 minutes
Publié le 07/07/2021
Logo APECITA

En un coup d'œil

Bac+2 souhaité + Certificat CAFTI

Niveau d'études nécessaire

Faible

Sélectivité des études

Forte

Insertion professionnelle

Présentation
du métier

Description

Missions

L’inséminateur aide l’éleveur à gérer la reproduction de son troupeau :

  • Il optimise les moyens de détection des chaleurs.
  • Il participe aux programmes de maîtrise des cycles par la synchronisation des chaleurs en vue de regrouper les naissances.
  • Il peut être amené à participer, après une formation spécialisée, aux opérations de transplantation embryonnaire et à poser des embryons congelés.
  • Il peut être amené à sexer les embryons par échographie (entre 60 et 75 jours).

L’inséminateur réalise l’acte d’insémination animale (bovine, caprine et ovine) :

  • Il contrôle l’identité de la femelle à inséminer et identifie la paillette utilisée (1er maillon de la traçabilité de la semence).
  • Il contrôle l’aptitude de la femelle à être inséminée.
  • Il procède à l’insémination au moyen d’un pistolet (instrument permettant de déposer la semence à la sortie du col de l’utérus chez les bovins).
  • Il établit un diagnostic précoce de gestation (35 jours) au moyen d’une échographie.
  • Il réalise éventuellement un second diagnostic de gestation par palpation rectale (90 jours) pour confirmer la gestation.

L’inséminateur fournit un conseil en matière de génétique et d’accouplement :

  • Il analyse le bilan génétique du troupeau.
  • Il analyse les qualités et les défauts de l’animal, notamment sur le plan de sa valeur génétique et de sa morphologie.
  • Il détermine l’accouplement idéal en fonction des objectifs de l’éleveur et en tenant compte de la consanguinité.
  • Il commande la semence et la stocke dans sa cuve.

L’inséminateur peut également être amené à analyser les risques ou les causes d’infertilité, notamment en cas d’échecs répétés d’insémination.

  • Il pratique des audits de fertilité et des suivis de reproduction en élevage.
  • Il analyse le bilan de fécondité avec les éleveurs et les différents partenaires.

L’inséminateur participe au développement des services proposés par son entreprise auprès des éleveurs.

Compétences

L’inséminateur dispose de connaissances pointues en reproduction et génétique animale. Il doit savoir manipuler les animaux avec précision. Il actualise en permanence ses connaissances.
Ses capacités à formuler des conseils doivent s’accompagner du sens commercial lié à la vente de produits ou de prestations de services. Appréciant les rapports humains, il a la faculté de développer une relation de confiance avec les éleveurs.

Formations

  • Pas de niveau minimum légal pour suivre la formation toutefois, la majorité des centres d’insémination recrute au niveau BTSA
  • Certificat d’aptitude aux fonctions de technicien d’insémination (CAFTI)
  • BTSA Productions animales
  • BTSA Analyse, conduite et stratégie de l’entreprise agricole 
  • Licence professionnelle Génétique et développement de l’élevage
Formation
Mentions légales

Les métiers du secteur