Aller au contenu principal
personnage

Gendarme

6 minutes
Publié le 17/06/2021 - Mis à jour le 12/07/2021

En un coup d'œil

Niveau Bac jusqu’à Bac + 5 dans le domaine scientifique / technique, ou titulaire d’un diplôme d’ingénieur en fonction du poste souhaité

Niveau d'études nécessaire

Bac général technologique ou professionnel, Bac pro métiers de la sécurité

Bac conseillé

Forte, voire très forte

Sélectivité des études

Oui

Alternance

Bonne, voire très bonne

Insertion professionnelle

1 350 €

Salaire débutant

Présentation
du métier

Description

Le maintien de l’ordre, la sécurité publique et routière, l’intervention dans le cadre d'enquêtes judiciaires, ou la prévention de la délinquance font partie des nombreuses missions du gendarme. Il assure la protection des personnes et des biens, en ville comme à la campagne. Les métiers de la Gendarmerie, rattachée au ministère de l’Intérieur, sont multiples. Les opportunités d’emploi et les spécialités rattachées à la fonction de gendarme sont donc très variées.

Devenir gendarme en France

Avant tout, sachez que le terme gendarme correspond à un grade et que la Gendarmerie nationale propose plusieurs choix de carrière, selon des niveaux de recrutement différents. Parallèlement aux critères d’admission liés à votre niveau d’études et vos projets de carrière, vous devez effectuer la journée de défense et citoyenneté (JAPD), et êtes reconnu apte physiquement et médicalement à exercer votre futur métier pour devenir gendarme en France.

Gendarme adjoint volontaire (GAV)

Si vous êtes âgé de 17 ans et que vous ne disposez pas d’un diplôme particulier, il est possible de suivre une formation pour rejoindre le rang des gendarmes adjoints volontaires. La sélection se fait sur épreuves, jusqu’à l’âge de 26 ans à la date de dépôt de la candidature. Si vous visez le poste de gendarme adjoint volontaire, vous pouvez devenir : 

  • Adjoint d’un agent de police judiciaire (GAV APJA) et secondez les sous-officiers dans leurs missions de Gendarmerie quotidiennes.
  • Gendarme adjoint particulier (GAV EP) et intervenez au cœur des unités opérationnelles à visée de soutien technique et administratif.

Dans les deux cas, vous recevrez une formation dans l’une des écoles de Gendarmerie basées à Tulle, Fontainebleau, Rochefort, Montluçon, Chaumont ou Châteaulin.

Sous-officier de Gendarmerie (SOG)

Si vous souhaitez devenir Sous-Officier de la Gendarmerie, vous devez avoir la nationalité française, être titulaire du Baccalauréat pour vous présenter au concours de sous-officier de la Gendarmerie (SOG). Il existe 3 types de concours accessibles aux personnes âgées de 18 à 35 ans, que sont le concours externe, le concours interne et un troisième concours à base d’épreuves orales, destinées à un candidat déjà expérimenté. En tant que futur gendarme sous-officier de Gendarmerie vous bénéficiez :

  • D’une formation d’un an pour un poste opérationnel à Châteaulin, Montluçon, Chaumont ou Tulle afin d’obtenir un certificat d’aptitude à la gendarmerie.
  • D’une formation à l’école de Rochefort pour œuvrer en tant que corps de soutien technique et administratif (restauration, mécanique, fonctions logistiques et financières).

Ces formations sont rémunérées à hauteur de 1575 euros nets par mois.

Officier de Gendarmerie (OG)

Si vous êtes en dernière année d’études (Bac +5), vous pouvez vous présenter au concours universitaire en justifiant de votre diplôme, avant d’intégrer lÉcole d’Officiers de la Gendarmerie nationale (EOGN) de Melun durant 2 ans. Cette formation rémunérée de 1 755 euros nets par mois lors de la première année atteint les 2 026 euros nets par mois en 2e année.

Vous pouvez exercer en tant que corps de soutien technique et administratif, mais également en tant qu’opérationnel dans le domaine de la sécurité publique, routière et du maintien de l’ordre et de la défense. Vous devez être âgé d’au moins 27 ans au 1er janvier de l’année du concours. Les recrutements se font également en externe et en interne.

En fonction de votre projet de carrière, vous devrez, lors du concours d’entrée ou de la phase de recrutement, passer plusieurs types d’épreuves portant sur votre culture générale, vos aptitudes physiques, mentales et sportives, votre analyse du terrain en tant que futur gendarme ainsi que vos connaissances en matière de défense et sécurité. Après l’obtention du concours, vous suivrez une formation physique et militaire renforcée par des stages sur le terrain et des mises en situation pratique.

Bon à savoir : pour les étudiants candidats au concours d’officier, âgés de moins de 26 ans avec un niveau master 2 (Bac+5), il existe une classe préparatoire intégrée de la Gendarmerie nationale (CPIGN). La préparation aux concours pour intégrer la police et la Gendarmerie nationale peut également s’effectuer via les instituts et les centres de préparation à l’administration générale (IPAG et CPAG). Les IPAG sont rattachés aux universités et les CPAG aux instituts d’études politiques.

Fiche de poste du gendarme

Pour certains c’est un rêve, pour d’autres une véritable révélation : le métier de gendarme suscite de nombreuses vocations. Au quotidien, il implique un sens de la rigueur et une discipline à toute épreuve. Ces forces de l’ordre sont un bras armé d’intelligence, de patience et de discernement, au service de la population et de leur pays, porté avant tout sur le contact humain.

La Gendarmerie est une véritable institution militaire : respect des valeurs inculquées, de la hiérarchie, de la loi et de la justice… Le gendarme incarne l’exemplarité, qu’il soit en tenue ou en civil. Si vous exercez dans ce domaine, vous y trouverez sans doute le sentiment du devoir accompli, parce que vous aurez aidé quelqu’un, sauvé une vie, mené une enquête pour retrouver l’auteur d’un crime ou d’un délit.

Vous vous dépassez physiquement et mentalement. Vous développez des qualités essentielles telles que l’humilité, la discrétion et l’efficacité. Plus que des collègues, vos partenaires de travail deviennent de véritables camarades et compagnons de vie. Avec eux, vous ne connaissez pas la routine, de par la diversité des métiers et des missions.

Devenir gendarme maritime

L’univers marin vous attire depuis toujours ? Sachez que pour devenir gendarme maritime, il faut d’abord se présenter au concours de la Gendarmerie nationale. Pour accéder au concours, les conditions sont les mêmes que celles requises pour la fonction de SOG, vue ci-dessus.

  • Si vous réussissez aux épreuves du concours, vous intégrez directement l’École nationale de Gendarmerie durant 1 an, avant de rejoindre une unité départementale, la Gendarmerie mobile ou la garde républicaine.
  • Avec 2 ans d’expérience minimum, les portes de la Gendarmerie maritime vous sont ouvertes. Plongeur de bord, gendarme en brigade de surveillance du littoral ou mécanicien naval font partie des nombreuses opportunités professionnelles qui s'offrent à vous.

Bon à savoir : Anciennement corps spécialisé de la Marine nationale, la Gendarmerie maritime dépend de la Gendarmerie nationale depuis 1970. La 5e force de la Marine propose un vaste panel de formations et de spécialités pour des métiers valorisants.

Devenir gendarme réserviste

Envie de contribuer à la sûreté publique, de développer votre sens du relationnel et de l’écoute ? Vous avez toutes les clés en main pour devenir gendarme réserviste. Ce dernier a notamment pour mission de renseigner, alerter et porter secours à la population.

  • Vous devez être de nationalité française, âgé de 17 ans, titulaire du diplôme de gendarme adjoint de réserve (DGAR), suite à une formation militaire encadrée par la gendarmerie.
  • Il vous faudra également obtenir une attestation stipulant que vous êtes apte à porter une arme.
  • Tout comme pour l’exercice des fonctions de gendarme, vous devez respecter d’autres critères essentiels, abordés précédemment (JAPD, condition physique et mentale optimale).

Bon à savoir : si vous souhaitez candidater, sachez que les épreuves consistent en des tests psychotechniques durant une journée, dans votre région. Le recrutement est permanent et l’inscription peut se faire dans la Gendarmerie la plus proche de votre domicile. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à contacter le centre d’information et de recrutement de votre région.

Formation
Mentions légales