Aller au contenu principal
personnage

Commercial

4 minutes
Publié le 21/06/2021 - Mis à jour le 06/08/2021

En un coup d'œil

Bac+2

Niveau d'études nécessaire

Bac pro vente / commerce

Bac conseillé

Moyenne

Sélectivité des études

Oui

Alternance

Bonne

Insertion professionnelle

À partir de 1 500 € (tenir compte des primes et des commissions fixes et variables)

Salaire débutant

Présentation
du métier

Description

Le commercial est l’intermédiaire entre une entreprise et sa clientèle. Chargé d’assurer la promotion et/ou la vente de prestations ou de services, il peut travailler au siège comme accomplir des missions de prospection et de démarchage. Garant de l’image de l’entreprise, le commercial est l’interlocuteur principal qui veille à entretenir une relation privilégiée avec le client.

Quelle formation pour devenir commercial ?

Auparavant, vous pouviez accéder au métier de commercial sans forcément justifier d’un diplôme, mais les exigences autour de ce métier ont évolué. Vous pouvez tout d’abord vous tourner vers un baccalauréat professionnel vente ou commerce, qui va vous permettre d’accéder à de futures formations. Parmi les plus populaires, on retrouve notamment :

  • Le BTS NDRC (Négociation et Digitalisation Relation Client)
  • Le BTS MUC (Management des Unités Commerciales)
  • Le BTS TC (Technico-commercial)
  • Le DUT TC (Techniques de Commercialisation)

Ces formations de niveau bac +2 peuvent être suffisantes pour débuter dans la vie active, mais il est aujourd’hui courant - voire conseillé - de poursuivre sur la voie des études.

Ainsi, de nombreux établissements proposent des certifications allant du bac +3 au bac+5. C’est notamment le cas des ECG (Écoles de Gestion et de Commerce), qui, affiliées aux chambres de commerce et d'Industrie locales ou régionales, proposent une licence professionnelle.

Du côté des écoles de commerce, on privilégie les formations de type bachelor et master, davantage centrées sur le marketing et la dimension internationale.

Notez qu’il existe un CAP vente pouvant déboucher sur les cursus présentés ci-dessus. Ce dernier comporte les trois options suivantes :

  • Option A : produits alimentaires
  • Option B : produits d’équipements courants
  • Option C : services à la clientèle

Fiche de poste commercial

Nous venons de voir les différentes formations qu’il était possible d’envisager pour répondre à la question « comment devenir commercial ? ». Penchons-nous maintenant sur ce métier passionnant qui exige des qualités indispensables pour répondre au besoin de la clientèle.

Les missions du commercial

Le rôle du commercial varie en fonction du poste qu’il occupe au sein d’une entreprise, à l’image des chargés de clientèle ou des commerciaux itinérants. Selon  les besoins de sa clientèle, l’entreprise confie différentes missions au commercial.

Si vous avez le statut de VRP (voyageur, représentant et placier), vous serez amené à parcourir les routes pour prospecter de nouveaux clients et réaliser vos objectifs de ventes. Profession parfois éprouvante, vous pouvez cependant bénéficier de certains avantages non négligeables, à l’image d’un téléphone, d’un ordinateur mais surtout d’une voiture de fonction.

Vous pouvez également répondre à des missions relevant davantage du démarchage téléphonique, tout comme accompagner un client du début à la fin de son acte d’achat en magasin.

Vous l’aurez compris, le métier de commercial englobe la notion de vente dans son ensemble. De la simple prise de contact à l’encaissement final, le commercial est un atout de taille dans le fonctionnement d’une entreprise.

Bien qu’ayant des missions très proches, ne confondez pas le métier de commercial avec celui d’agent commercial. Ce dernier, de par son statut particulier, n’a pas tout à fait les mêmes responsabilités.

Les qualités du commercial

Vous êtes à l’aise au téléphone, aimez le contact humain et n’avez pas peur de prendre la parole ? Les qualités relationnelles sont un indispensable de la boîte à outils du commercial. De la même manière, des capacités d’écoute et de persuasion sont également nécessaires pour exercer ce métier.

Il n’est pas toujours simple de prospecter de nouveaux clients et faire face à des refus. Stressant, ce travail peut parfois se montrer usant et chronophage. Si vous êtes déterminé, votre goût du challenge est à même de vous faire relever la tête et de ne jamais lâcher.

Enfin, comme il est en contact avec la clientèle, le commercial doit renvoyer une image positive de son entreprise. Celle-ci passe par le soin qu’il apporte à son apparence et sa manière d’être.

Directeur commercial : un aboutissement logique ?

Peut-être plus que d’autres professions, le métier de commercial offre de nombreuses perspectives d’évolution. Fortement dépendante du secteur d’activité et de la taille de l’entreprise, une carrière peut prendre des directions bien différentes.

Devenir agent commercial, responsable de rayon ou encore chargé de clientèle sont autant de possibilités à prendre en considération. Amenant à davantage de responsabilités, ces postes conduisent à des fonctions de gestion et de direction. Ainsi, il n’est pas rare qu’un directeur de magasin soit passé par des missions de mise en rayon en début de carrière. La boucle est bouclée !

Formation
Mentions légales